crpe

Compétences et capacités travaillées attendues en fin de cycle 2

Connaissances et capacités travaillées et attendues en fin de cycle 2

 Le texte en caractère droit indique des connaissances ou des capacités retenues pour le palier 1 du Socle commun de connaissances et de compétences : elles constituent le cœur du programme.

 

 Le texte en italique indique des connaissances ou des capacités dont la maîtrise n’est pas retenue pour ce palier : elles constituent toutefois des objectifs du programme pour tous les élèves, et le plus souvent préparent le palier suivant du socle (ici, la fin du cycle 3).

En mathématiques, les connaissances sont la plupart du temps opérationnelles et ne prennent tout leur sens qu’à l’occasion de leur mise en œuvre. Pour autant elles peuvent nécessiter un apprentissage particulier et c’est ce qu’indique leur présence dans la colonne de gauche.

Exploitation de données numériques

CONNAISSANCES

CAPACITÉS

1.1 Problèmes résolus en utilisant une procédure experte

 

Les connaissances utiles pour ce chapitre sont notamment celles concernant les nombres et les opérations, décrites ci-dessous.

- utiliser le dénombrement pour comparer deux quantités ou pour réaliser une quantité égale à une quantité donnée ;

 - utiliser les nombres pour exprimer la position d'un objet dans une liste ou pour comparer des positions ;

 - déterminer, par addition ou soustraction, le résultat d’une augmentation, d’une diminution ou de la réunion de deux quantités ;

 - déterminer, par addition ou soustraction, la position atteinte sur une ligne graduée à la suite d’un déplacement en avant ou en arrière ;

 - déterminer, par multiplication, le résultat de la réunion de plusieurs quantités ou valeurs identiques.

1.2 Problèmes résolus en utilisant une procédure personnelle

- dans des situations où une quantité (ou une valeur) subit une augmentation ou une diminution, déterminer la quantité (ou la valeur) initiale, ou trouver la valeur de l'augmentation ou de la diminution ;

 - déterminer une position initiale sur une ligne graduée, avant la réalisation d’un déplacement (en avant ou en arrière) pour atteindre une position donnée ou déterminer la valeur du déplacement ;

 - dans des situations où deux quantités (ou valeurs) sont réunies, déterminer l’une des quantités (ou l’une des valeurs) ;

 - dans des situations où deux quantités (ou deux valeurs) sont comparées, déterminer l’une des quantités (ou l’une des valeurs) ou le résultat de la comparaison ;

 - dans des situations de partage ou de distribution équitables, déterminer le nombre total d’objets, le montant de chaque part ou le nombre de parts ;

 - dans des situations où des objets sont organisés en rangées régulières, déterminer le nombre total d’objets, le nombre d’objets par rangées ou le nombre de rangées ;

- dans des situations où plusieurs quantités (ou valeurs) identiques sont réunies, déterminer la quantité (ou la valeur) totale, l’une des quantités (ou des valeurs) ou le nombre de quantités (ou de valeurs).







































































Connaissance des nombres

CONNAISSANCES

CAPACITÉS

2.1 Désignations orales et écrites des nombres entiers naturels (inférieurs à 1000)

 - connaître et savoir interpréter la valeur des chiffres en fonction de leur position dans l’écriture décimale d’un nombre.

 - associer les désignations chiffrées et orales des nombres.

- dénombrer et réaliser des quantités en utilisant le comptage un à un ou des groupements et des échanges par dizaines et centaines ;

 - produire des suites orales et écrites de nombres de 1 en 1, 10 en 10, 100 en 100 (en avant et en arrière, à partir de n’importe quel nombre), en particulier citer le nombre qui suit ou qui précède un nombre donné.

2.2 Ordre sur les nombres entiers naturels

- comparer, ranger, encadrer des nombres (en particulier entre deux dizaines consécutives ou entre deux centaines consécutives) ;

 - situer des nombres (ou repérer une position par un nombre) sur une ligne graduée de 1 en 1, de 10 en 10 ;

 - situer des nombres (ou repérer une position par un nombre) sur une ligne graduée de 100 en 100.

2.3 Relations arithmétiques entre les nombres entiers naturels

 - connaître les doubles et moitiés de nombres d’usage courant : doubles des nombres inférieurs à 10, des dizaines entières inférieures à 100, moitié de 2, 4, 6, 8, 10, 20, 40, 60, 80 ;

 - connaître et savoir utiliser les relations entre nombres d’usage courant : entre 5 et 10 ; entre 25 et 50 ; entre 50 et 100 ; entre 15 et 30, entre 30 et 60 ; entre 12 et 24.

 

 

Calcul

CONNAISSANCES

CAPACITÉS

3.1 Calcul mental

 -connaître ou reconstruire très rapidement les résultats des tables d’addition (de 1 à 9)

 -connaître et savoir utiliser les tables de multiplication par deux et cinq, savoir multiplier par dix.

- utiliser les tables d’addition pour calculer une somme, une différence, un complément, ou décomposer un nombre sous forme de somme ;

 - trouver rapidement le complément d'un nombre à la dizaine immédiatement supérieure ;

 - résoudre mentalement des problèmes à données numériques simples.

3.2 Calcul en ligne ou posé

- calculer des sommes en ligne ou par addition posée en colonne ;

 - calculer des différences en ligne ou par soustraction posée en colonne ; 

- calculer, en posant une multiplication, des produits par 2 ou par 5 ;

 - organiser et traiter des calculs additifs, soustractifs et multiplicatifs sur les nombres entiers.

3.3 Calcul instrumenté

- utiliser à bon escient une calculatrice (en particulier pour vérifier un calcul mené à la main, ou pour effecteur des calculs lourds ou longs nécessités par une résolution de problème).


Espace et géométrie

CONNAISSANCES

CAPACITÉS

4.1 Repérage, orientation

 - connaître et savoir utiliser le vocabulaire lié aux positions relatives d’objets ou à la description de déplacements (devant, derrière, entre, à gauche de, à droite de, sur, sous, dessus, dessous, au-dessus de, en dessous de).

- situer un objet, une personne par rapport à soi ou par rapport à une autre personne ou à un autre objet ;

 - situer des objets d’un espace réel sur une maquette ou un plan, et inversement situer dans l’espace réel des objets placés sur une maquette ou un plan ;

 - repérer et coder des cases et des nœuds sur un quadrillage.

4.2 Relations et propriétés : alignement, angle droit, axe de symétrie, égalité de longueurs

 - connaître et savoir utiliser le vocabulaire : aligné.

 - connaître et savoir utiliser le vocabulaire : angle droit.

- percevoir ces relations sur un objet, un ensemble d’objets, ou sur un dessin pour le reproduire ou le décrire ;

 - vérifier ces relations ou réaliser des tracés en utilisant des instruments (gabarits de longueurs ou d’angle droit, règle) et des techniques (pliage, calque, papier quadrillé).

4.3 Solides : cube, pavé droit

 - connaître et savoir utiliser le vocabulaire approprié : cube, pavé droit, face, arête, sommet.

- distinguer un cube ou un pavé droit, de manière perceptive, parmi d’autres solides.

4.4 Figures planes : triangle, carré, rectangle, cercle

 - distinguer ces figures, de manière perceptive, parmi d’autres figures planes ;

 - connaître et savoir utiliser le vocabulaire approprié : carré, rectangle, triangle, cercle, côté, sommet.

- vérifier si une figure est un carré ou un rectangle en ayant recours aux propriétés (longueurs des côtés et angles droits) et en utilisant les instruments ;

 - reproduire ou compléter une figure sur papier quadrillé ;

 - vérifier si deux figures sont superposables à l'aide de techniques simples (superposition effective, calque).

 

 

 

Grandeurs et mesure

CONNAISSANCES

CAPACITÉS

5.1 Longueurs et masses

 - connaître les unités usuelles : cm et m, kg et g ;

- connaître la relation qui lie le cm et le m ;

 - connaître la relation qui lie le g et le kg.

- comparer les longueurs ou les masses d’objets par un procédé direct ou indirect ;

 - utiliser une règle graduée en cm pour mesurer ou pour construire un segment ou une ligne brisée ;

 - utiliser le mètre ruban ou le mètre de couturière dans une activité de mesurage ;

 - choisir l’unité appropriée pour exprimer le résultat d’un mesurage (cm ou m pour une longueur, kg ou g pour une masse) ;

- utiliser une balance Roberval ou à lecture directe pour comparer des masses, effectuer des pesées simples, ou pour obtenir des objets de masses données.

5.2 Contenances - connaître l’unité usuelle : litre (l).

- comparer la contenance de deux récipients en utilisant un récipient étalon.

5.3 Repérage du temps

 - connaître les jours de la semaine et les mois de l’année et lire l’information apportée par un calendrier ;

 - connaître la relation entre heure et minute.

- utiliser un calendrier, un sablier ou un chronomètre pour comparer ou déterminer des durées ;

 - choisir les unités appropriées pour exprimer le résultat d’un mesurage de durée (jour, heure, minute, seconde).

 

 

 

 

 



1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site