crpe

La note de synthèse : les étapes

LA NOTE DE SYNTHESE

 

 

Opération par laquelle on rassemble des éléments de connaissances dispersés en un tout cohérent : vue d'ensemble en fonction du thème commun à repérer et de la problématique à construire.

 

Le candidat doit être capable de :

                  * percevoir les enjeux du débat,

                  * comprendre comment les documents, autonomes, font naître des problèmes,

                  * saisir les relations que les documents entretiennent,

                  * reformuler clairement, objectivement, avec concision, les contenus des textes-sources et la matière née de leur confrontation,

                  * traiter l'information avec objectivité, sans trace de la présence du candidat, sans commentaires ni jugements.

 

Le jury évalue 3 domaines de compétences : la compréhension, l'organisation et la rédaction.

 

1) PLANIFICATION DES TACHES

 

       Ø Tâches de lecture  

- Lecture-balayage des textes pour repérer le thème commun, pour identifier la relation entre les textes : convergence, complémentarité ou opposition, pour saisir les enjeux du débat.

- Lecture spécifique pour trier les infos en fonction des questions qui se posent.

- Lecture de confrontation pour chercher les zones d'interférence entre les différents textes, et dégager les principaux axes de la confrontation de ceux-ci.

         Ces formes de lecture sont très actives et constamment associées à des prises de notes qui sont des reformulations des textes-sources. L'interaction Lire/Ecrire créée un 1er outil : un brouillon, sur lequel figurent les traces organisées d'une activité de compréhension orientée vers la tâche qui suit.

 

Ø Tâches d'organisation

- Planification de la NS à partir d'un questionnement : la construction de la question autour de laquelle s'organise la confrontation des textes appelées « PROBLEMATIQUE ». Il faut construire la charpente de la NS avec une hiérarchie nette , des titres et sous-titres des différentes parties, pour répondre à la problématique.

- Rédaction : mise en texte du plan (en faisant disparaître physiquement les titres et sous-titres) et mise en mots (choix syntaxiques et lexicaux).

 

Ø Tâches de révision et de relecture

- L'opération de révision sur la conception de la NS : cohérence et rigueur, cohésion des enchaînements, transitions. Le lecteur doit pouvoir par la mise en page et la mise en texte, reconstruire le plan.

- L'opération de relecture effectue un contrôle de la surface du texte : accentuation, ponctuation, correction orthographique et syntaxique.

 

2) ETAPE PREPARATOIRE : LE BROUILLON

 

Les stratégies les plus souvent adoptées sont le surlignage des textes avec ou sans prise de notes : les idées surlignées sont reformulées avec ses propres mots.

Pour rendre la lecture plus opératoire, voici une autre stratégie :

- se demander ce que fait essentiellement l'auteur dans chacun des textes : un bilan, un constat, le procès de certaines méthodes, des propositions...

- se demander si les textes sont plutôt explicatifs, argumentatifs, polémiques...

- repérer la structure de texte : type comparaison (ressemblance/différences), type causes-effets, type problème-solution, type problème-solution-résultat...

- définir la fonction textuelle de chaque séquence du texte : des « mots-clés » peuvent aider à identifier la fonction textuelle des idées ou des arguments du texte : constat, problème, enjeux, difficultés, limites...

 

MOTS-CLEFS

FORMULATION DANS LE TEXTE

Désigner la position énonciative de l'auteur

Je repère ou je reformule des éléments du texte en les classant.

CONSTATER

Lister les éléments de constats, positifs et/ou négatifs

REFUTER

Repérer les arguments que l'auteur récuse

PROUVER

Ordonner les preuves de l'argumentation de l'auteur

CRITIQUER

Exposer les différents types de critiques que fait l'auteur

PROPOSER

Enumérer propositions ou remédiations et penser à commencer à les hiérarchiser.

ENJEUX

Repérer les avantages ou inconvénients d'une activité.

PROBLEME

Le formuler

Analyse du problème

L'analyser sous différents angles (sociologique, psychologique, didactique ou collectif/individuel...)

Evolution du problème

Indiquer les variations de formulations de ce problème

Causes du problème

Repérer les raisons qui ont conduit à une telle situation

Conséquences du prbl

Repérer les effets que va avoir la situation.

CONFLIT

Indiquer les forces en présence

 

Distinguer les différentes oppositions

DIFFICULTES

Les énumérer et penser à commencer à les hiérarchiser

 

 

LIMITES

Les repérer

PERSPECTIVES

Lister les éventualités, les hypothèses.

         Ce tableau permet par la suite de confronter les éléments. A partir des formulations différentes d'un problème d'un texte à l'autre et parfois des titres et sous-titres, on conduit la problématique, càd, déterminer à quel questionnement peuvent répondre les différents textes.

 

Pour planifier la NS, il faut faire un plan détaillé en faisant figurer :

         * le titre des grandes parties

         * les titres des sous-parties

         * les transitions entre les parties pour assurer la cohésion du tout.

 

Dans chaque partie, indiquer les idées ou arguments appartenant aux différents textes :

* en soulignant la convergence ou la divergence des points de vue,

* en vérifiant l'utilisation d'au moins 2 textes sur3,

* en vérifiant que chacune des rubriques traitées appelle logiquement la suivante, en viellant donc à la logique des enchaînements.

         Les rubriques constituées par les mots-clefs, modulables, engendrent certaines configuration de plans :

 

ProblèmesèCausesèPropositions, Remédiations

EnjeuxèAnalyse des pratiques existantesèPerspectives

ConstatèAnalyse des difficultésèEnjeux

 

3) ETAPE REDACTIONNELLE

 

         Il reste à rédiger, càd faire la mise en texte et la mise en mots de ce qui était la charpente, l'ossature du texte. Ceci revient à linéariser cette structure.

Il faut introduire les références aux auteurs ou aux textes-sources dans le corps du texte de synthèse : ne pas se contenter de noter les références entre parenthèses. Il vaut mieux travailler introduction et conclusion au brouillon.

Il faut écrire pour un lecteur qui ne connaît pas le dossier de synthèse et non pour les évaluateurs.

 

Ø Introduction

- Annoncer le thème

- Présenter les documents. Il faut éviter une présentation « scolaire » du type « le dossier qui nous est proposé, les docs abordent le thème de ... », mais plutôt « les docs suivants analysent ce pbl, tel et tel auteur ont abordé ce thème... ».

         Pour présenter les documents, il faut   * donner les références exactes auteurs, titre article (entre guillemets), titre ouvrage ou revue (souligné), la date.

                                                                  * caractériser les textes : nature, fonction textuelle dominante, type de relation entre les textes.

 

       - Annoncer la problématique

       - Annoncer le plan qui va tenter de résoudre le problème et la question posée.

 

       Ø Développement

         - Indiquer au lecteur qui a dit quoi : références des idées reprises aux textes-sources.

       - Soigner la lisibilité ligne sautée entre les parties, alinéa au début de partie ou de paragraphe.

       - Transitions entre les parties elles comportent un élément de rappel ou de clôture et un élément d'annonce.

       - Mouvement de cohésion à l'intérieur de chaque partie : évier de juxtaposer 2 phrases sans lien sémantique. Utiliser des connecteurs logiques mais ne pas en abuser et utiliser celui qui convient dans le contexte.

 

         Ø Conclusion

         Nécessairement brève, elle rassemble les éléments qui résolvent la problématique posée en introduction. Elle peut ouvrir des prolongements quand on a des éléments de connaissance permettant de la faire.

         Ne pas introduire des éléments de subjectivité du type « je pense.. ». Il faut rester neutre et éviter les jugements critiques non motivés.

 

4) ETAPE DE REVISION

 

Elle porte sur 2 niveaux du texte :

         - La relecture pour toiletter la surface du texte : orthographe, syntaxe, ponctuation et accentuation.

         - L'examen du fonctionnement du texte : est-il conforme à ce qui est attendu dans une note de synthèse ?

 

       Ø L'auto-évaluation

Elle comprend différentes phases

         - Phase de recul, au cours de la relecture suscitant des corrections de surface

         - Phase de distanciation : pouvoir se regarder faire pour ajuster sa conduite en fonction de ce qu'elle a produit et du cadre d'organisation explicité.

         - Phase de décentration : sortir de soi, de ses propres significations pour regarder avec le regard d'autrui : ROLE DE L'ENSEIGNANT.

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site