crpe

Lebrun et Carpentier : La civilisation gallo-romaine

 

CHAP 5 : La civilisation gallo-romaine

(Ier-IIème siècle après J.C)

 

-         Ville = centre du monde gallo-romain.

-         Ms intensé vie rurale avec anciennes traditions gauloises et organisation romaine.

-         Vie religieuse : divinités gauloises, romaines et orientales et apparition des 1ères formes du christianisme.

 

1. Une civilisation urbaine

1.1  Population et espace urbain

-         Séparation entre monde des vivants et la ville des morts, la nécropole.

-         Remparts, entrée parfois signalée par un arc.

-         Plan adapté aux conditions locales (qd elles le permettent, conception orthogonale)

-         Rues ont 1 rôle essentiel : relient éléments disparates et ensembles monumentaux éloignés de la ville ® cohésion.

 

1.2  Le décor urbain

-         Monuments publics reproduisent modèle romain ms reflètent aussi puissance et richesse des notables gaulois.

® pr ê respecté, notable doit investir ds constructions publiques.

-         Principaux monuments se répartissent en 3 catégories :

o       Le forum = centre de la vie politique et religieuse ;place rectangulaire à proximité du carrefour des 2 principaux axes de la vie (basiliques, curies, temples officiels)

o       Constructions destinées à l'agrément de la population : théâtres, cirques pr les courses de chars, amphithéâtres (combats, exécutions), odéons pr concerts et poèsie.

o       Monuments des eaux : aqueducs, thermes.

 

1.3  Activités économiques et société urbaine

-         Fortune foncière = base de la réussite sociale.

-         Gallo-romains se ft représenter sur leurs monuments funéraires ds l'exercice de leurs métiers.

® doc iconographique riche.

-         Métiers urbains traditionnels : boulangers, potiers, marchands de vin, bouchers...

® + importants organisés en corporations (regroupant hommes libres, affranchis et esclaves : favorise rapports sociaux)

-         Réputation de la céramique gauloise.

 

2. Les transformations du monde rural

-         Gaule a déjà 1 longue tradition de mise en valeur du sol.

-         Romains apportent nvx types d'organisation du sol et de la propriété.

 

2.1 La force des traditions

-         Traditions indigènes préservées dans campagne.

-         Paysan gaulois continue de parler sa langue et porte même vêtements que ses ancètres.

-         Habitat sommaire : hutte en bois ou case en pierre sèche.

 

 

-         Moyens de transport bien dvpés et adaptés : chariot, benna(=benne), capentum (= cariole à 2 roues et ossature en bois)

 

2.2 La marque de Rome : cadastre et villa

-         Campagnes gauloises subissent 1 profond remodelage après conquête romaine.

-         Centuriation du sol et régularisation des terroirs : quadrillés pr 1 meilleure occupation et 1 meilleur rendement ® normes romaines (50ha).

-         Intro d'un système d'exploitation lié à un nveau type d'habitat dispersé, la villa (se compose de +ieurs bâtiments construits au cœur du domaine)

® villa = transposition rurale des modes de vie urbains.

           

            2.3 Le vicus

-         = bourgade rurale.

-         Rôle particulier ds le système provincial.

-         On y retrouve éléments de la ville : forum, théâtre, thermes, temples...

® témoin de la forte occupation des campagnes.

 

3. Le monde des dieux

-         Pas d'opposition fondamentale entre conceptions romaines et gauloises.

-         Dès début de la conquête, César fait de Mercure dieu le + important des Gaulois.

-         Suppression du clergé druidique ms religion gauloise peut subsister.

 

3.1 Les permanences indigènes

-         Cultes indigènes ont laissé des témoignages importants.

-         Divinités celtes.

-         Divinités en relation avec les animaux.

-         Divinités féminines honorées comme déesses-mères (fécondité, prospérité)

-         Bcp de cultes st liés à un lieu précis ou à une source.

-         Divinités qui assurent protection des défunts.

 

3.2 Le panthéon gallo-romain

-         Triade du temple du Capitole de Rome : Jupiter, Junon et Minerve ® temple à Narbonne.

-         Ms d'autres formes du culte de Jupiter st spécifiques à la Gaule.

® réinterprétation des dieux romains.

® richesse de la fusion entre les 2 religions.

            Ms aussi influences orientales.

 

            3.3 Les cultes orientaux et le début du christianisme

-         Ouverture de la Gaule au monde méditerranéen accélère échanges avec l'Orient.

-         Par l'intermédiaire des marchands qui fréquentent les gdes places de commerce comme Lyon ou des soldats qui ont servi en Orient et qui viennent en Gaule, cultes orientaux pénètrent en Gaule.

® phénomène qui n'est pas propre à la Gaule : reflet de l'évolution générale du monde romain où religions classiques ne st plus satisfaisantes.

-         C'est ds ce contexte oriental que nait la 1ère communauté chrétienne connue en Gaule.

-         177 : sous la pression populaire, exécution de chrétiens à l'occasion de fêtes impériales à Lyon.

 

-         Ms communauté chrétienne se maintient.

 

Þ 2ème moitié du IIème siècle, signes avant-coureurs d'une crise grave :

-         épidémie de peste sous Marc Aurèle.

-         Troubles intérieurs remettent en cause la Pax Romana (pillages...)

-         192 : mort de l'empereur Commode ® compétition pr le pouvoir.

 

 

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site