crpe

Exercice de Français

EXERCICE  1

 

 

Dans le texte suivant, produit par un élève à la fin du CE1,

  1. Vous étudierez l’orthographe.
  2. Vous étudierez l’anaphore.

 

Un jour quelqu’un s’appelent soma ensortent de l’école il couru devant lui un homme bondit devant lui il lui dit sui moi soma ésita et le suivi arivé a un endroit très très sombre il vit un temple très ensien et il lui dit va a l’intérieur tu verra une petite jarre mes fait atention il y a plien de piège dacord mes ou se trouve cette jarre demenda soma dans une piece très très lumineuse dit l homme soma entra et vit une très très grande porte il louvri est vit 3 statue […]


EXERCICE 1 : Corrigés


 

1. Orthographe 


 

·    Erreurs phonogrammiques

 

1. n’altérant pas la prononciation :

- erreur de graphème : ensien, ensien, demenda

- réduction de consonnes doubles : arivé, atention, dacord 

 

2. altérant la prononciation :

- pien ; piece (non emploi de l’accent)

 

·    Erreurs morphogrammiques

 

Il s’agit dans tous les cas de morphogrammes grammaticaux.

 

1. morphologie nominale :

- absence de morphogrammes de nombre : (plein de) piège_, (3) statue_

 

2. morphologie verbale

- erreur de marque de personne : p2 > p3 : fait(attention)

- absence de marque de personne : p2 : sui_, tu verra_ ; p3 : il couru_, (le) suivi_, il louvri_

- erreur de morphème modal : participe présent –ant> -ent : s’appelent, en sortent (ce problème aurait pu être traité comme phonogrammique)

 

·   Erreurs logogrammiques

 

Il s’agit dans tous les cas de logogrammes grammaticaux

- à > a : (arrivé) a, (va) a

- mais > mes : mes (fait), mes (ou)

- où > ou : (mes) ou

- et > est : est (vit)

 

·   Erreurs de segmentation

 

- ensortent, dacord, louvri

 

·   Autres

 

- absence de lettre étymologique : _ésita

- absence d’apostrophe : l_homme

 

Conclusion

 

16 erreurs de type grammatical ; 13 de type lexical : à peu près équilibré. Une certaine diversité à l’intérieur de ces deux types de catégorie. Les problèmes d’orthographe dans ce texte concernent un peu tous les domaines.

 

Fin de cycle 2 : rien de dramatique.

 


2. Anaphore

 

 

Pour étudier l’anaphore dans ce texte, d’abord les types de substituts, puis les marqueurs de relations anaphoriques, et enfin les problèmes.

 

 

  1. Types de substituts

 

Deux antécédents dominants :soma et un homme ; un antécédent marginal : une grande porte

 

·       Reprises par pronoms personnels : « quelqu’un s’appelant soma » ou « soma » : 7 fois (il, lui) ; « l’homme » : 3 fois (il, le) ; « fenêtre » : 1 fois (l’) ;  au total, usage intensif : 11 pronoms

À quoi s’ajoutent, dans les discours rapportés au style direct, des pronoms de dialogue (déictiques employés anaphoriquement) : sui moi ; tu verra

C   Remarque : dans « il y a plien de piège », il y a est un présentatif, et y n’est pas un pronom ou un adverbe anaphorique (*il a plien de piège a l’intérieur du temple)

 

·       Reprises par répétitions (ou anaphores fidèles) :

s’appelent soma > soma esita ; demenda soma (à distance) ; soma entra le premier (à proximité) 

un homme bondit > dit l’homme (à distance)

une jarre > cette jarre(d’une réplique à l’autre)

Répétitions peu nombreuses, et tout à fait acceptables (sauf la répétition de soma à proximité)

 

·       Ellipses : soma ésita et le suivi ; soma entra et vit ; il louvri est vi

C  Remarque : « dans fait attention », « va a l’intérieur », fait et vasont des impératifs, on ne considèrera pas qu’il y a ellipse (sinon on aurait des présents de l’indicatif)

 

·       Anaphore associative (?) : a l’intérieur, une pièce, une porte (problème des articles indéfinis)

 

C  Remarque : dans « quelqu’un s’appelent soma », soma est attribut de quelqu’un, ce n’est pas une anaphore.

 

Substituts assez peu variés. Large domination de la substitution pronominale.

            2.   Marqueurs de relation anaphorique

 

Déterminants : O.K. Les noms désignant des personnages ou des objets présentés pour la première fois sont actualisés par un article indéfini (ou un déterminant numéral : « troisstatue »). Les relations anaphoriques (2 cas) : marquées par article défini ou déterminant démonstratif : un homme > dit l’homme ; une jarre > cette jarre.

C  Remarque : « ensortent de l’école » : formule stéréotypée : emploi correct de l’article élidé.

 

 Emploi correct des déterminants


 

            3.   Problèmes de réseaux

 

ambiguïtés : faible : il(qui ? soma ou l’homme ?) lui dit sui moi ;

 forte : soma ésita ; le suivi ; arrivé il vit et il (soma ?) lui dit

 

  Deux cas de difficulté pour assigner immédiatement un antécédent à un pronom

 

 

Conclusion

 

Performance tout à fait correcte pour une fin de CE1, malgré 3.

 

9 votes. Moyenne 2.78 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×