crpe

L'appareil digestif

Appareil digestif et digestion

  


·       Quel est le rôle de chaque partie du tube digestif ?

 

 

Lieu et durée

Phénomènes mécaniques

Phénomènes chimiques

Bouche

10 s

Rôle des dents : les incisives coupent, les canines déchirent, les prémolaires et les molaires écrasent.

Rôle de la salive : elle imprègne et ramollit les aliments et permet à la langue de former en quelques secondes le bol alimentaire.

Rôle de la langue : elle pousse le bol alimentaire vers la gorge pour être dégluti.

Rôle de la salive : les glandes salivaires sécrètent la salive (suc salivaire) qui contient une enzyme (l'amylase salivaire)  qui hydrolyse (lyse = coupe et hydro = en présence d'eau) l'amidon.

Le passage rapide des aliments dans la bouche ne permet pas une digestion complète des glucides en glucose.

Œsophage

25 cm

10 à 20 s

Le bol alimentaire progresse rapidement grâce aux ondes péristaltiques en direction de l'estomac.

Aucun phénomène chimique ne se produit dans l'œsophage.

Estomac

35 cm

2 à 8 heures

Des ondes péristaltiques se produisent de façon rythmique en direction de la sortie : elles permettent le brassage du contenu gastrique ce qui favorise l'action du suc gastrique

Rôle du suc gastrique :il contient une enzyme (pepsine) qui hydrolyse les protides en présence d'acide chlorhydrique.

Le bol alimentaire devient une bouillie (le chyme acide).

La dégradation des protides n'est que partielle dans l'estomac.

Intestin grêle

7 à 8 m

7 à 8 heures

Le péristaltisme force le contenu intestinal à avancer en direction du gros intestin.

Rôle des sucs pancréatique et intestinal : fin de la digestion des glucides et protides et digestion complète des lipides par l'hydrolyse enzymatique grâce aux amylases, protéases et lipases. La bile (fabriquée par le foie et stockée dans la vésicule biliaire) émulsionne les lipides et facilite leur digestion.

Le contenu de l'intestin grêle devient le chyle intestinal.

La très grande surface d'échanges représentée par les villosités (replis de la paroi interne de l'intestin grêle) permet l'absorption intestinale et le passage des nutriments dans le sang ou la lymphe.

Gros intestin

1,5 m

12 à 24 heures

Grâce aux fibres de cellulose qui n'ont pas été digérées (absences des enzymes spécifiques), le péristaltisme pousse le contenu intestinal vers le rectum, réservoir pour les matières fécales qui seront évacuées ultérieurement.

Fermentation et putréfaction sous l'action de bactéries.

Absorption de l'eau restante ce qui rend les matières fécales solides (sauf en cas de diarrhée).

 

 

 

 

 

 

 

·       Une glande digestive :

 

Elle est constituée soit d'un ensemble de cellules dispersées dans la muqueuse digestive(paroi de l'estomac et de l'intestin grêle) soit d'un ensemble de cellules regroupées sous forme d'un organe (glande salivaire et pancréas). Quelle que soit l'organisation de la glande digestive, son contenu est déversé soit dans le tube digestif (ce sont les sucs digestifs) soit dans le sang (ce sont les hormones de régulation de la digestion).

 

 

·       Un suc digestif :

 

C'est une solution contenant de l'eau, du mucus et des enzymes digestives.

Dans le cas de l'estomac, il contient en plus de l'acide chlorhydrique.

L'eau intervient dans l'hydrolyse des aliments pour les transformer en nutriments.

Les enzymes interviennent comme catalyseurs biologiques dans la réaction d'hydrolyse.

L'acide chlorhydrique est nécessaire à l'action des enzymes gastriques.

Le mucussert de lubrifiantpour faciliter le transit du contenu du tube digestif et protège la muqueuse gastrique contre l'acide chlorhydrique.

Les différents sucs digestifs sont :

            le suc salivaire

            le suc gastrique (estomac)

            le suc pancréatique (pancréas)

le suc intestinal (intestin grêle).

Attention la bile, produite par le foie ne contient pas d'enzymes : ce n'est donc pas un suc digestif.

 

 

·       Une enzyme digestive :

 

C'est une protéinesynthétisée par les cellules des glandes digestives. Elle agit dans des conditions de température et de pH bien précises, comme catalyseur biologique dans les réactions de digestion. En l'absence d'enzyme, l'eau ne peut pas casser les grosses molécules contenues dans les aliments (hydrolyse).

Ainsi l'amidon est transformé en glucose grâce à des amylases, les protides en acides aminés grâce à es protéases, les lipides en glycérol et acides ras grâce à des lipases.

Les enzymes sont spécifiques.**********

7 votes. Moyenne 2.43 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×