crpe

La nutrition animale

Les fonctions de nutrition animale

 

Les fonctions de nutrition apportent aux cellules les éléments dont elles ont besoin pour assurer leur fonction et les débarrasser de leurs déchets.

 

La principale source d’énergie dans la cellule provient de l’oxydation par l’oxygène respiré, de l’hydrogène contenu dans les nutriments, réaction qui entraîne la formation d’eau. Au repos les cellules musculaires n’effectuent pas de travail, elles mobilisent une faible quantité d’énergie nécessaire à un fonctionnement minimal. Cette énergie est fournie par les molécules d’ATP qui sont renouvelées par l’oxydation des molécules de glucose cellulaire.

 

Lors d’un effort physique, les cellules musculaires se contractent et produisent le mouvement, le muscle effectue un travail. Ce travail intense utilise l’énergie immédiatement disponible de l’ATP, mais cette source d’énergie est rapidement épuisée car elle n’existe pas en réserve. Pour renouveler l’ATP, les besoins de la cellule en O2et en glucose sont très importants. Un apport en dioxygène est rendu possible par une augmentation de la ventilation pulmonaire et l’apport en glucose par la libération dans le sang de cette molécule en réserve dans le foie. L’acheminement par le sang de ces deux éléments vers les cellules musculaires est accélérée par l’augmentation du rythme cardiaque.

 

A partir des éléments ingérés, la cellule produit de l’énergie et la matière nécessaires à son fonctionnement mais aussi des déchets. Selon leur composition, ces déchets sont éliminés, excrétés par différents organes. Le dioxyde de carbone passe des cellules aux poumons par l’intermédiaire du sang. Les déchets azotéssont transformés dans le foie et retournent dans le sang sous forme d’uréeet de bile. Ils sont éliminés par les reins et le tube digestif.

 

v    L’appareil urinaire

 

Une des ses fonctions est l’élimination des déchets azotés issus du métabolisme. Il est constitué des reins et des voies urinaires. Les reins élaborent l’urine qui s’accumule dans les voies urinaires.

 

Les reins

Les reins purifient et équilibrent les liquides du milieu interne. Il ont la fonction essentielle de maintien de l’homéostasie. Ils jouent un rôle d’épuration

 

Lenéphron est l’unité fonctionnelle du rein.

Chaque rein est constitué de millions de néphrons (tubes urinifères), très sinueux, remplis d’urine contre lesquels s’appliquent  les capillaires artériels et veineux. Chaque néphron accomplit une fonction d’épuration : le néphron est le lieu de production de l’urine à partir du plasma sanguin. Les substances utiles à l’organisme (eau, acides aminés, sels) sont réabsorbées par le sang, il ne reste plus dans le tubule du néphron qu’un liquide composé à 96 % d’eau : l’urine. Les tubules se rejoignent et forment l’uretère qui débouche dans la vessie. Un muscle, le sphincter, commande l’ouverture de l’orifice d’évacuation de la vessie.

 

En éliminant l’urine qui vient du plasma sanguin les reins jouent un rôle essentiel dans l’épuration de l’organisme. Les reins absorbent 180 litres de liquide par jour, ils n’excrètent sous forme d’urine qu’un litre et demi. Le reste est renvoyé dans la circulation.

 

Le fonctionnement du rein est complexe. Le rein arrête les substances nutritives indispensables à l’organisme (protides, glucides, lipides), laisse passer les éléments en excès dans le sang (eau, glucose, urée, acide urique) et les sels et autres minéraux en fonction des besoins de l’organisme.

 

Les reins permettent de maintenir une composition du sang constante, équilibrée, indispensable à la vie.

 

 

 

 

.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site